REPORTAGE

À Jérusalem, des tensions jusque dans les quartiers mixtes de la ville

Le conflit entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza a commencé avec les tensions à Jérusalem.
Le conflit entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza a commencé avec les tensions à Jérusalem. © Gwendoline Debono

Dans les quartiers où cohabitent juifs et Arabes à Jérusalem, l'escalade des violences se ressent chaque jour dans le quotidien des habitants de la ville qui vivent dans la peur d'affrontements. Un reportage de Gwendoline Debono.

Publicité

Depuis le début des violences, le fossé entre Jérusalem-Est, où vivent les Palestiniens et Jérusalem-Ouest, où vivent majoritairement les citoyens juifs, ne cesse de se creuser. Les tensions se ressentent jusque dans les rares quartiers mixtes où cohabitaient jusque-là citoyens juifs et arabes.

L’un d’entre eux, proche de la ligne verte, habituellement bondé, est depuis peu déserté par les habitants de la ville. "Ici c’est en général une zone assez fréquentée, l’une des rares zone mixte de la ville, explique Gabriel, un habitant du quartier. Clairement, elle est un peu moins mixte aujourd’hui, c’est triste".

Pour certains professionnels, comme les livreurs, travailler à Jérusalem est devenu périlleux. "Je dois parfois livrer dans les zones ultra-orthodoxe, où il y a des extrémistes qui se rassemblent, confie Moam. J’ai peur de me retrouver encerclé, seul, je sais qu’ils me frapperaient sévèrement".

Dimanche dernier, un juif extrémiste a d’aillleurs tiré sur des habitants dans le quartier palestinien de Shuafat. L’une de ses balles a touché Tamer à l’avant bras. Il souffre de multiples fractures, son voisin est en réanimation.

Depuis le 10 mai, au moins 219 personnes, dont 63 enfants, ont été tuées dans des raids israéliens sur la bande de Gaza, selon le ministère de la Santé local. En Israël, les tirs de roquettes depuis Gaza ont fait douze morts, selon la police israélienne.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine