Les Observateurs ligne directe

Sept ans après la révolution, les jeunes Tunisiens rêvent de fuir leur pays

En 2017, plus de 5000 Tunisiens ont émigré clandestinement vers l’Europe. Ce chiffre est considérable, c’est cinq fois plus qu’en 2016 : le taux de chômage - qui atteint 30% chez les jeunes - ou le manque d’accès aux services de base, pousse les mieux diplômés comme les plus démunis à fuir par la mer, car il reste très compliqué d’obtenir un visa. Sept ans après la chute de Ben Ali, la révolution a déçu, comme l’ont raconté nos Observateurs à notre journaliste Corentin Bainier.