Accéder au contenu principal
Les Observateurs

Bahreïn, royaume de l'impunité et les favelas "pacifiées" de Rio au rythme des tirs

Émission entièrement réalisée à partir de contenus amateurs. Photos, vidéos, témoignages : tout vient de nos Observateurs, aux quatre coins du monde, et tout a été vérifié par nos journalistes, à Paris. Première diffusion le samedi à 8h10 (heure de Paris).

Publicité

Sujet 1 : Bahreïn
 
On commence au Bahreïn. Depuis trois ans, le royaume est secoué par des affrontements entre membres de la majorité chiite et les forces de police envoyées par le gouvernement issue de la minorité sunnite.Et vous allez voir que les policiers ne sont pas les derniers quand il s'agit d'alimenter le caractère confessionnel du conflit.
 
Sujet 2 : Brésil
 
Vous vous souvenez peut-être des images de ces policiers brésiliens entrant de force dans les favelas de Rio. C'était en 2011 et l'objectif était de pacifier les favelas de Rio tenus par les gangs en vue de la coupe du monde et des jeux olympiques.
 
Trois ans après, Rocinha à Rio, devrait être une de ces favelas pacifiées. Pourtant des tirs font sursauter les habitants quasiment tous les jours.
 
Et ne manquez pas notre Best Obs de la semaine... 
 
On commence en Guinée Conakry, pays frappé par le virus Ebola. Pour lutter contre la propagation de la maladie il est notamment conseillé de se laver les mains régulièrement au chlore. Le produit est donc distribué gratuitement aux plus pauvres par des organisations, dont l'Unicef. Mais nos Observateurs nous signalent que certains chefs de quartiers ont décidé d'en faire un business : ils les revendent à des commerçants et les produits supposés gratuits sont finalement monayés sur les marchés. Ces malfaiteurs sont désormais traqués par les autorités et les Ong.
 

Des singes perdus au milieu des affrontements à Benghazi, c'est la scène qui a eu lieu il y a quelques jours dans la ville libyenne.  Pendant que les milices islamistes et l'armée s'affrontaient dans la ville, une trentaine de primates s'est échappée d'un zoo. Paniqués pour la plupart, certains se sont immiscés jusque dans les maisons. "C'était un peu comme une vision de fin du monde" explique notre Observateur. Deux d'entre eux ont été tué par des balles perdues… les autres ont pu être ramenés au zoo.
 

Tendai, notre prochaine Observateur nous emmène à Kwekwe au Zimbabwe. Pendant 8 jours, les robinets de la ville étaient à sec. Motif, la municipalité doit de l'argent à l'état. Et ce sont les habitants, qui avaient pourtant payés leurs factures, qui en ont fait les frais. Contraint de boire l'eau des puits, des enfants sont tombés malades. Et Kwekwe est loin d'être une exception dans un pays ou l'économie est exsangue et de nombreuses villes endettées.
 
Et on rejoint les skateurs de Prague dans le plus grand tunnel urbain d'Europe, le tunnel blanka. Plus de 6 kilomètres de descente devenus leur terrain de jeu, en attendant que la voie soit ouverte au public. Et c'est un véritable jeu du chat et de la souris pour arriver à l'autre bout du tunnel avant que les forces de police n'en bloquent la sortie. Mais qui ajoute de l'adrénaline à en croire notre Observateur.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.