Les Observateurs

Piège anti neo-nazis en Allemagne et la galère des travailleurs des zones rebelles d'Alep

Emission entièrement réalisée à partir de contenus amateurs. Photos, vidéos, témoignages : tout vient de nos Observateurs, aux quatre coins du monde, et tout a été vérifié par nos journalistes, à Paris. Première diffusion le samedi à 8h10 (heure de Paris).

Publicité

 

Des Allemands inventent un piège anti neo-nazis
 
Tous les ans, à la mi novembre, une bien sinistre cérémonie a lieu à Wunsiedel, en Allemagne. Par centaines des néo-nazis viennent rendre hommage à Rudolf Hess, un ancien bras droit d’Adolf Hitler enterré dans la ville pendant 25 ans. Mais les habitants ne digèrent pas ce rendez-vous de nostalgiques du IIIème Reich. Et cette année, ils ont été particulièrement malins pour retourner la situation ! "On a piégé des nazis", écoutez Martin Becher.
 
Alep ou la galère des employés municipaux des zones rebelles
 
Alep est une ville divisée : d'un coté les quartiers restés sous le contrôle du gouvernement syrien. De l'autre, les zones tenues pas les factions rebelles, et qui n'ont évidemment plus de liens avec l'Etat syrien. Une administration parallèle s'y est donc développée sous perfusion du gouvernement d'opposition, installé en Turquie. Mais les salaires sont payés au lance-pierre et les centaines employés municipaux exaspérés. Abu Maher est l'un d'entre eux...
 
 
L’arrestation d’un handicapé qui a scandalisé l’Australie
 
On commence à Brisbane en Australie. Declan Liu notre Observateur était dans un supermarché quand il a entendu des cris. IN Ces deux personnes accusées de vols ont été arrêtés par la police, problème, l'un d'entre eux est un handicapé en fauteuil roulant, amputé des deux jambes. Mais ça n'a pas ému les policiers qui l'ont violemment maintenu au sol et frappé. La scène a provoqué un véritable tollé dans le pays. Cette réaction est clairement disproportionnée pour notre Observateur.
 
Les sauterelles du Congo, bonheur des enfants malheurs des agriculteurs
 
Départ pour la ville de Butembo en RDC où notre Observateur a pu photographier l'arrivée annuelle des sauterelles. Ces insectes sont un met très couru dans la région et font le bonheur des enfants qui les chasse et les vendent au marché. L'occasion de se constituer un petit pécule pour payer leur frais de scolarité explique Anselme. Mais c'est aussi un drame pour les agriculteurs car les sauterelles ravagent les champs sur leur passage...
 
Les ouvriers togolais se mobilisent contre les patrons chinois
 
Frederic Attipou nous emmène au Togo, à Lomé plus précisément, où les ouvriers d'une entreprise de construction chinoise ont décidé de faire entendre leur voix "In". S'ils se mobilisent c'est parce qu'ils travaillent jusqu'à 20h par jour sans contrat, doivent payer eux-mêmes leur matériel et subir les humiliations de leur équipes d'encadrement. Une situation qui est loin d'être exceptionnel dans le pays mais que les Togolais semblent de plus en plus déterminés à faire changer.
 
L’Arabie saoudite, un pays riche mais sans plaques d’égout…
 
L'Arabie saoudite a beau être un pays riche, tout le monde ne profite pas de la manne pétrolière. Et pour arrondir leur fin de mois certains volent les plaques d'égout pour revendre le métal aux usines de recyclage. Un trafic qui a provoqué des chutes mortelles pour les passants. Les internautes ont donc lancé une campagne pour que chacun signale ces "trous de la mort" avec les moyens du bord.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine