Accéder au contenu principal
Les Observateurs

Racket par les forces de l'ordre au Burkina Faso et des drones pour sauver l'environnement au Bénin

Cette semaine dans votre émission des Observateurs, un reportage en caméra cachée montre le racket des forces de l'ordre aux barrages du Burkina Faso. Puis, une ONG du Bénin vous explique comment elle utilise les drones pour alerter sur la dégradation de l'environnement. Enfin, focus sur une pratique très critiquée en Arabie Saoudite : la "vente de domestique" sur les réseaux sociaux.

Publicité

Sujet 1 : En caméra caché, il a filmé les rackets aux barrages du Burkina Faso

Moumouni Yaro est journaliste pour la Radio Oméga au Burkina Faso. Il a réussi à filmer en caméra caché le racket par les forces de l'ordre auprès des chauffeurs poids-lourds. Il raconte comment il s'y est pris et ce que révèle son enquête...

>> Pour en savoir plus sur son enquête, notre article complet

 

Sujet 2 : Sauver l'environnement grâce aux drones, l'idée venue du Bénin

Agacés de voir les autorités ne pas prendre au sérieux leurs recommandations, des membres d'une ONG au Bénin ont commencé à référencer les dégats causés à l'environnement dus à l'activité humaine ou au réchauffement climatique... et ils ont fait bouger les choses ! Explications avec Arnaud Adikpeto de l'ONG Bees.

>> Pour en savoir plus sur cette méthode, les explications détaillées ici

>> Et le lien vers la page Facebook de l'ONG Bees

 

Sujet 3 : "Domestique à vendre" : ce trafic neo-esclavagiste sur les réseaux sociaux en Arabie Saoudite

Les annonces s'affichent sur Snapchat, Instagram ou Twitter, en mettant en avant des "domestiques à vendre" en Arabie Saoudite. La pratique est malheureusement légale, et permet surtout de contourner la loi... Interview exclusive avec une domestique  qui a refusé cette situation.

>> Pour lire notre article détaillé sur ce phénomène, c'est par ici

 

Vous voulez parler d'une histoire aux Observateurs ? Vous avez des images amateur à leurs transmettre ? Plusieurs possibilités :

- la page Facebook

- l'adresse mail : observateurs@france24.com

- le WhatsApp (+33 6 30 93 41 36 - attention, numéro souvent saturé)

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.