Accéder au contenu principal
Les Observateurs

Massacres de chevaux en Iran, lutter contre les "fake news" en Inde, et pénurie d'eau à Bouaké

Cette semaine dans votre émission des Observateurs : en Iran, les chevaux sont massacrés par des gardes-frontièers pour lutter contre la contrebandes. Puis en Inde, le problème des "fake news" peut avoir des conséquences dramatiques. Enfin, à Bouaké, en Côte d'Ivoire, face à une pénurie d'eau sans précédent, les habitants s'organisent...

Publicité

Sujet #1 : Quand des chevaux se font massacrer en Iran par des gardes-frontières

En Iran, les chevaux sont régulièrement utilisés par les trafiquants, appelés "kulbars", pour transporter des marchandises illégales entre l'Iran et le Kurdistan irakien. Et pour arrêter ce trafic, les gardes-frontières sont parfois prêts à tout, sans aucun état d'âme...

>> Pour en savoir plus, lire l'article complet...

 

Sujet #2 : Les "fake news" en Inde, des conséquences parfois dramatiques

L'Inde est l'un des marchés où l'accès à internet se développe le plus rapidement au monde... et avec comme conséquence la diffusion récurrente de fausses informations qui peuvent parfois avoir de graves conséquences. Jency Jacob, du média Boom Live, nous explique pourquoi.

>> Partez à la rencontre des "chasseurs d'intox" en Inde dans cet article...

 

Sujet #3 : Comment les habitants de Bouaké font face à la pénurie d'eau ?

La ville de Bouaké en Côte d'Ivoire est touchée par une pénurie d'eau sans précédent. Notre Observateur Raphaël Nguessan explique comment la population s'organise pour changer ses habitudes face au manque d'eau.

>> Retrouvez les témoignages complets de nos Observateurs à Bouaké par ici...

 

Vous voulez parler d'une histoire ou envoyer vos images aux Observateurs ? Plusieurs possibilités :

- la page Facebook

- l'adresse mail : observateurs@france24.com

- le WhatsApp (+33 6 30 93 41 36 - attention, numéro souvent saturé)

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.