Les Observateurs

Bloqué trois mois dans un aéroport, la situation kafkaïenne d'un réfugié syrien racontée en images amateur

Cette semaine dans votre émission des Observateurs sur l'actualité internationale en images amateur : des Turcs s'oppposent au président Erdogan dans les parcs, puis un Syrien nous raconte sa situation kafkaïenne, bloqué dans l'aéroport de Kuala Lumpur depuis un mois et demi. Enfin, vous découvrirez en Israël une troupe composée à 100% de réfugiés.

Publicité

Sujet 1 - Turquie : Pour s'opposer à Erdogan, des Turcs font campagne dans les parcs

Les Turcs éliront le 24 juin 2018 leur président de la République. Victime de purges et d’arrestations massives depuis la tentative de coup d’État du 15 juillet 2016, l’opposition s’estime mise à l’écart par les principaux médias, aussi bien publics que privés, accusés de servir le gouvernement actuel et le président Recep Tayyip Erdogan, en campagne pour sa réélection. Sur les réseaux sociaux, dans les parcs et sur les places publiques, un mouvement mené par des associations et des micro-partis encourage les Turcs à débattre librement de l’actualité.

>> Pour lire l'article plus en détails, cliquez ici...

 

Sujet 2 - Malaisie / Syrie : Bloqué trois mois dans un aéroport, la situation kafkaïenne d'un réfugié syrien

Hassan Al Kontar est un Syrien de 36 ans dont l'histoire ressemble au film "Le Terminal". Il est coincé dans la zone de transit de l’aéroport de Kuala Lumpur, en Malaisie depuis plus d'un mois et demi. Pour cause : aucun pays n’accepte la demande d’asile de ce Syrien qui a refusé de servir dans l’armée de son pays en pleine guerre. Il documente en photos et vidéos cette situation kafkaïenne en images amateur.

>> Pour en savoir plus sur sa situation, lisez son témoignage ici...

 

Sujet 3 - Israël : "Holot", la troupe de théâtre 100% composée de demandeurs d'asile en Israël

En Israël, les migrants sont habitués à ce que leur sort soit vivement débattu dans les médias et par les politiciens, qui les accusent pour certains d’être venus voler des emplois. Mais avec l’aide d’acteurs israéliens, des demandeurs d’asile ont pu raconter leurs propres histoires, avec leurs propres mots, sur une scène de théâtre. Une manière pour eux de faire comprendre au public israélien les difficultés qu’ils rencontrent.

>> Cliquez ici pour en savoir plus sur cette troupe...

 

Vous voulez parler d'une histoire ou envoyer vos images aux Observateurs ? Plusieurs possibilités :

- la page Facebook

- l'adresse mail : observateurs@france24.com

- le WhatsApp (+33 6 30 93 41 36 - attention, numéro souvent saturé)

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine