Un œil sur les médias

Ahmed, 8 ans, au commissariat

En France, un enfant de 8 ans se retrouve au commissariat pour "apologie du terrorisme". Il aurait déclaré, dans son école, "être du côté des terroristes" et refusé de participer à une minute de silence en hommage aux victimes des attentats. Pour la ministre de l'Éducation nationale l'équipe pédagogique de l'établissement de Nice, où il était scolarisé, a bien réagi. Sur les réseaux sociaux les réactions d'indignation se multiplient...