Un œil sur les médias

BarakaCity : la ministre et le "musulman normal"

Cinq ans après la révolution égyptienne, qui a chassé Moubarak du pouvoir, que reste-t-il de l'activisme politique en ligne ? Pour beaucoup d’internautes, c'est le seul moyen de s'exprimer, même s'ils doutent de l’efficacité d'actions sur le web. D’autant plus que le pouvoir est désormais attentif à ce qui se passe sur internet… En France, le président de l'ONG musulmane BarakaCity est sous le feu des critiques après ses déclarations sur l'organisation État islamique et sur les femmes.