Accéder au contenu principal
Un œil sur les médias

Taubira : "parfois résister c'est partir"

Christiane Taubira quitte le gouvernement "sur un désaccord politique majeur". À gauche, ils sont nombreux à lui rendre hommage, en particulier ceux qui ont claqué la porte avant elle. À droite, on jubile, depuis le début du quinquennat de François Hollande Christiane Taubira était la cible favorite de la droite et de l'extrême droite. La nomination de son successeur, Jean-Jacques Urvoas, inquiète les défenseurs des libertés numériques. En effet, il fût l'architecte de la loi sur le renseignemen

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.