Accéder au contenu principal
Un œil sur les médias

Taubira : "parfois résister c'est partir"

Christiane Taubira quitte le gouvernement "sur un désaccord politique majeur". À gauche, ils sont nombreux à lui rendre hommage, en particulier ceux qui ont claqué la porte avant elle. À droite, on jubile, depuis le début du quinquennat de François Hollande Christiane Taubira était la cible favorite de la droite et de l'extrême droite. La nomination de son successeur, Jean-Jacques Urvoas, inquiète les défenseurs des libertés numériques. En effet, il fût l'architecte de la loi sur le renseignemen

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.