Accéder au contenu principal
Un œil sur les médias

Tribune sur la "liberté d'importuner" : Catherine Deneuve précise sa pensée

Capture d'écran France 24

L’actrice française Catherine Deneuve, signataire vedette d’une tribune sur la "liberté d'importuner" à l'origine depuis quelques jours d'une polémique enflammée en France comme à l'étranger, a présenté ses "excuses" aux victimes d'agression tout en assumant ce texte "vigoureux". L'avocate Anne Bouillon et l'auteure Leila Slimani évoquent elles aussi cette affaire dans des lettres. Quant à Donald Trump, affirme qu'il n'est pas raciste et n'a jamais parlé de "pays de merde".

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.