Accéder au contenu principal
Un œil sur les médias

Chine : un coup d'État constitutionnel ?

Il devait céder la présidence en 2023, après cinq ans à la tête du pays, Xi Jinping a désormais le feu vert pour diriger la Chine à vie. À la quasi-unanimité, le parlement chinois a aboli la limitation du nombre de mandats présidentiels. La presse crie au coup d'État constitutionnel.

Publicité

En France le nouveau nom du FN fait déjà polémique et pourrait bien être au cœur d'un imbroglio juridique. "Rassemblement national" a déjà été déposé il y a quatre ans. Reste à savoir si ces dirigeants souhaitent le céder.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.