Reportage

Le quotidien précaire des déplacés en Centrafrique

Autour d'une école près de Bangui, en Centrafrique, plus de 400 familles vivent sans eau courante, sans électricité, et avec de faibles stocks alimentaires.
Autour d'une école près de Bangui, en Centrafrique, plus de 400 familles vivent sans eau courante, sans électricité, et avec de faibles stocks alimentaires. © Capture d'écran France 24

En Centrafrique, les forces pro-gouvernementales ont repris la ville de Bouar. Les rebelles tentent désormais de couper l'axe la reliant à Bangui, dans le but d'asphyxier cette dernière. Ces blocages routiers pèsent sur la population, qui s'est vu contrainte de se réfugier près de la capitale. Reportage.

Publicité

En République centrafricaine, les affrontements se poursuivent entre les groupes armés et l'armée nationale, soutenue par ses alliés russes et rwandais. Après l'attaque du 13 janvier dernier sur la capitale, Bangui, les opérations de ratissages de l'armée se sont multipliées.

La présence des forces militaires et les combats ont forcé des milliers de familles à quitter leur village, pour venir se réfugier en périphérie de la capitale.

>> À voir aussi : Pénurie inquiétante de marchandises à Bangui

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine