Accéder au contenu principal
Reporters

Inde : les chrétiens se cachent pour prier

Capture d'écran France 24

Vandalisme, agressions physiques, églises brûlées… En Inde, les chrétiens doivent se cacher pour prier. Et cette violence, qui va crescendo, n’est pas près de s’arrêter. Les fondamentalistes hindous du RSS sont souvent pointés du doigt. Cette organisation paramilitaire, proche de l’actuel parti au pouvoir, prône une Inde purement hindoue… Une idéologie qui, à leurs yeux, justifie tous les moyens.

PUBLICITÉ

Que reste-t-il du pays de la non-violence de Mahatma Gandhi ? L'image de l'Inde pacifiste est sévèrement écornée par les violences qui se multiplient à l’égard des chrétiens. En 2014, près de 150 attaques ont visé cette communauté qui représente 2,5 % de la population, soit 24 millions de fidèles.

Ces persécutions ne font que croître depuis l'arrivée au pouvoir du Premier ministre nationaliste hindou, Narendra Modi, accusé de couvrir ces exactions, au nom d'un hindouisme intégriste.

>> À voir sur France 24 : Narendra Modi, portrait d'un Premier ministre aux multiples facettes

Nos reporters Romane Tauvry, Nathalie Heydel, Nishu Kumar Sing et Surabhi Tandon sont allés à la rencontre de ces chrétiens en terre hindoue, victimes de l’intolérance et des préjugés…
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.