Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène afro-trap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

"Zone démilitarisée" à Idleb : Erdogan et Poutine en faiseurs de paix ?

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 16/02/2018

Au Malawi, la violente "initiation sexuelle" des jeunes filles par les "hyènes"

© France 24

Dans le sud du Malawi existe un rituel initiatique violent : les jeunes filles qui atteignent la puberté doivent avoir des relations sexuelles forcées avec une "hyène", un homme désigné par leur famille. Ce viol est encadré par des règles strictes, et il est organisé dans le plus grand secret. Une pratique qui perdure malgré son interdiction.

Ce reportage a reçu le Prix du jeune reporter d'images de télévision du magazine leRotarien – Édition 2017

C’est un passage obligé dans certaines communautés du sud du Malawi. Dès leurs premières règles, les jeunes filles doivent passer la nuit avec un homme choisi par la famille, appelé une "hyène", pour marquer leur passage à l’âge adulte. Il s’agit d’un "apprentissage de la sexualité" et, dans la croyance locale, d’une nécessité pour se "purifier" et se prémunir contre de graves maladies. Mais pour ces jeunes filles, c’est surtout un événement traumatisant : un viol, qui peut également donner lieu à une grossesse non désirée.

Les "hyènes" sont des hommes choisis par la communauté et recrutés secrètement par les parents des jeunes filles. Ils sont payés pour avoir ces rapports sexuels de force. Et toujours sans protection. Une véritable catastrophe dans un pays où 10 % de la population est séropositive, et encore plus dans cette région pauvre, où 16 % des habitants sont infectés par le virus.

La pratique est désormais interdite, en théorie, mais dans les zones rurales du Malawi, c’est le droit local qui prime. Difficile alors de faire appliquer la loi. Pourtant, les mentalités changent et des voix s’élèvent contre cette coutume. Des cheffes de district et des ONG ont déjà entamé le long combat pour que les jeunes filles du Malawi ne soient plus les victimes de cette tradition.

Par Clélia BÉNARD , Sophie WAHL

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/09/2018 Reporters

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

Alors que l’ONU a affirmé mercredi que la Colombie reste le principal producteur de cocaïne au monde avec des hausses record des plantations de coca, nos reporters se sont rendus...

En savoir plus

14/09/2018 Reporters

Les visages de la résistance à Boko Haram

Au Nigeria, alors que l'armée poursuit son offensive contre Boko Haram, nos reporters Catherine Norris-Trent et Jonathan Walsh se sont rendus dans le nord-est du pays, toujours...

En savoir plus

07/09/2018 Reporters

Vidéo : les scientifiques, nouveaux héros de la Corée du Nord

Alors que la Corée du Nord célèbre ses 70 ans, France 24 s'est rendu dans ce pays sous dictature. Les autorités de Pyongyang ont exceptionnellement permis à cette équipe de...

En savoir plus

31/08/2018 Reporters

Mexique, omerta sur les disparus

Au Mexique, depuis 2006 et le début de la guerre contre le narcotrafic, des dizaines de milliers de personnes sont portées disparues. Les victimes ont-elles été tuées, livrées...

En savoir plus

03/08/2018 Reporters

Le Super Mama Djombo, bande-son de la Guinée-Bissau

La Guinée-Bissau, petit pays d'Afrique de l'Ouest, est avant tout connue pour les multiples coups d'État qui ont rythmé son histoire. Mais au sortir de l'indépendance, en 1974,...

En savoir plus