Accéder au contenu principal
Dans la presse

Hollande : "le syndrome saint-glinglin"

France24

Au programme de cette revue de presse française : les réactions à l'interview de François Hollande à l'occasion de ses deux ans à l’Élysée, la France plus séduisante qu'on ne le croit, les premières élections de l'ère post-Mandela et enfin Manuel Valls qui vole au secours de la famille Picasso...

PUBLICITÉ

Toute la presse française réagit ce matin à l’intervention de François Hollande, mardi dans les médias à l’occasion de ses deux ans à l'Elysée.

Le Parisien septique titre : "Peut-on croire Hollande ?", un président qui essaie de rattraper le temps perdu.

Le journal La Croix, un peu plus indulgent, met en avant l’accélération des réformes et notamment de la réforme territoriale. François Hollande envisage à cette occasion de reporter les élections régionales et cantonales à 2016, au lieu de 2015.

Le journal de droite le Figaro titre "Hollande veut remettre les élections à plus tard" et dénonce "un tripatouillage électoral visant à retarder une défaite annoncée du PS". Dans son édito, le journal précise que François Hollande est victime du "syndrome saint-glinglin". Chômage, croissance, déficit, il remet tout à plus tard ou dit y travailler.

Un peu d'optimisme avec Libération, qui assure que "Le charmeé français opère toujours. Selon le journal de gauche, l'Hexagone reste le chouchou des Américains, et ce malgré la doctrine Montebourg.

A La Une aussi : les élections de l’après Mandela avec un grand favori l’ANC, cette "grosse machine électorale de Jacob Zuma", selon le quotidien en ligne l’Opinion.

Mais, suggère le journal La Croix, les syndicats pourraient gêner le résultat de l’ANC, tandis que l’émancipation de la nouvelle classe moyenne noire, les "black diamonds" pourrait aussi participer de cette déconvenue.

Egalement à la Une, l’homme providentiel pour résoudre la crise entre la famille Picasso et l’Etat français … se nomme Manuel Valls!

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.