Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Le djihad médiatique"

France24

A la Une de la presse internationale, la peur des populations chrétiennes d'Irak, alimentée par le "djihad médiatique" sur Internet. Le Mondial 2014 est également au cœur de l'actualité ce vendredi, avec la suspension de Suarez, abondamment commentée par la presse sud-américaine.

Publicité

La presse internationale s’intéresse aujourd’hui au sort des chrétiens d'Irak. Der Spiegel nous propose ainsi de suivre Salam, 28 ans, à Qaraqosh. Depuis la prise de Mossoul à 30 kilomètres de là par les djihadistes, les habitants craignent de voir déferler à tout moment les insurgés de l’Etat Islamique d’Irak et du Levant.

Une peur alimentée par une campagne de propagande inédite rapporte Le Figaro. Son objectif : frapper les esprits et recruter via twitter et le djihad médiatique. Leur dernière trouvaille : "Le son des épées". Ce film, tourné avec un drone, montre leur avancée fulgurante avec la prise de villes comme Mossoul et Tikrit et met en lumière la cruauté des insurgés.

A la Une également, le choix attendu de Jean Claude Juncker pour la présidence de la Commission européenne. Un choix qui isole de plus en plus les Britanniques selon le journal Le Monde. David Cameron mène ici un combat perdu d’avance…

Enfin, nous revenons sur la polémique "Luis Suarez" après la sanction de la FIFA qui prononce 9 matches de suspension à l’encontre du joueur uruguayen. Pour la Voz de Houston, Luis Suarez est prisonnier de son passé. Le président uruguayen Mujica défend le joueur titre le quotidien argentin "Ole", en affirmant ne pas l'avoir vu mordre qui que ce soit. Le journal uruguayen "Ovacion" ironise quant à lui sur ces touristes au Brésil qui détournent les affiches de celui qui est déjà surnommé le "cannibale du foot".

Pour le dessinateur Rodrigo du journal portugais l'Expresso, le cas Luis Suarez est l'occasion d'imaginer de nouvelles méthodes d’entraînement... pour le moins insolites.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.