Dans la presse

Belgique: terreau des jihadistes européens ?

France24

Au menu des cette revue de presse internationale présentée par Sandrine Gomes, l'opération anti-terroriste en Belgique, le Pape qui prône une liberté d'expression synonyme de respect des religions et la polémique aux Oscars sur l'absence de diversité parmi les nominés ...

Publicité

 

 

L’opération anti-terroriste dans plusieurs villes du pays fait la une des journaux belges. Les jihadistes visaient la police titre "Le Soir" en couverture.

Des journaux belges surpris par la violence des représailles à l’assaut de la police fédérale. Selon "La Libre Belgique", il semblerait que ce soit la première fois que des armes de guerre sont utilisées contre la police.

Dans son édito, "Le Soir" s’interroge : des attentats ont semble-t-il été évités, mais pour combien de temps ? Le quotidien observe que la Belgique a failli connaître son deuxième passage à l’acte après le musée juif de Bruxelles en mai dernier. On observe encore que les interventions policières ont eu lieu en simultané dans plusieurs villes du pays, preuve que c’est le territoire tout entier qui est confronté au possible passage à l’acte de fanatiques. Il faut être conscient prévient "Le Soir" que d’autres jihadistes de retour de Syrie sont probablement prêts à imiter leurs camarades.

Des journaux septiques à l’image du quotidien flamand "De Morgen" qui titre "ce n’est pas passager".

Le journal en ligne "SLATE" tente de son côté, de comprendre justement pourquoi ils sont aussi nombreux dans le royaume ? Entre 300 et 400 belges sont partis combattre en Syrie ce qui fait de la Belgique le premier fournisseur de combattants étrangers. L’une des raisons c’est l’influence d’un groupe basé à Anvers, "Sharia4Belgium" et son leader Fouad Belkacem. En 2012, ce groupe avait appelé à des attaques contre les non-musulmans après qu’une femme ait été arrêtée pour port du voile.

Le débat sur la liberté d’expression se poursuit encore ce matin dans la presse avec les propos du Pape. Pour le souverain pontife, la liberté d’expression doit avoir des limites nous rapporte le "Wall Street Journal". Si le souverain pontife considère que c’est une “aberration” de tuer au nom de la religion, il faut s’attendre à des réponses violentes dès lors que l’on se moque d’une religion.

Une position qui trouve un écho ce matin dans le "China Daily". Le journal chinois appelle chacun au respect mutuel : "La liberté de la presse ne doit pas compromettre le respect que l’on doit avoir pour une religion ou une culture".

Les nominations pour les Oscars font également couler beaucoup d’encre avec cette polémique : où sont passés les nominés de couleurs ? Pour "The Daily Beast", ces Oscars sont les plus "blancs" depuis 1998. Pour la première fois, observe le journal en ligne américain, aucune personne de couleur n’a été nominée dans une catégorie prestigieuse. L’explication pour ce quotidien se trouve dans la composition du jury : 94% de blancs, 76% d’hommes et une moyenne d’âge de 63 ans.

Le "Washington Post" enfonce le clou. Ces nominations montrent un manque de diversité alors que cette année c’est tout l’inverse qui se passe au niveau des films. L’afro-américaine Ava Duvernay, qui a réalisé "Selma", est la grande oubliée de la catégorie "meilleur réalisateur". Son film raconte la lutte de Martin Luther King et d’autres partisans du mouvement des droits civiques…

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine