Dans la presse

Indonésie : mauvais augure pour Serge Atlaoui

France24

Au menu de cette revue de presse présentée ce mercredi par Sandrine Gomes, les enjeux financiers et stratégiques d'un conseil de Défense crucial pour l'avenir de l'armée française, l'exécution de 8 condamnés à mort en Indonésie de mauvais augure pour le Français Serge Atlaoui ou encore le droit de vote des françaises qui a 70 ans ...

Publicité

La presse française et notamment le Figaro titre ce mercredi sur le conseil de Défense crucial autour du chef de l’Etat. En jeu, l’actualisation de la loi de programmation militaire 2014 – 2019. François Hollande doit arbitrer entre l’augmentation des moyens alloués à l’armée, nécessaire après les attentats de janvier et les contraintes budgétaires. Le ministre de la Défense pourrait réclamer, selon le quotidien, de 3 à 9 milliards d'euros supplémentaires. Un arbitrage qui s’annonce délicat, mais François Hollande ne peut ignorer les besoins réels de l’armée

La Défense est en "quête d’un trésor de guerre", résume Libération. L’armée risque d’être en cessation de paiement dès l’été prochain.

Le sort de Serge Atlaoui inquiète aussi la presse. Plusieurs quotidiens régissent à l’exécution de 8 condamnés à morts, fusillés. Le Parisien insiste sur le fait qu’il s’agit avant tout d’étrangers qui ont été exécutés. Le journal explique que le président indonésien estime que son pays a besoin d’une thérapie de choc pour faire face au fléau du trafic de drogue. Depuis 1999 et l’avènement de la démocratie dans le pays, il y a eu 27 condamnations à mort, dont 14 en 100 jours de présidence Widodo. Tout cela est donc de bien mauvaise augure, titre le Huffington Post à la Une de son site Internet.

La presse fête aussi un anniversaire : les 70 ans du droit de vote accordé aux femmes en France. Le quotidien régional Ouest France y consacre sa Une. "Il y a 70 ans, elles votaient enfin!", titre le journal. "Enfin" car les femmes votaient bien tard en France  rappelle l’édito, les Australiennes votaient déjà depuis 1901, les Finlandaises depuis 1906… Plusieurs pionnières du droit de vote racontent leur première fois dans la presse.

Dans Libération - Blanche, 94 ans, se souvient que dans le bureau de vote, sa mère lui demande – tu donnes l’enveloppe à ton père ? Pas question dit-elle de donner ma voix à mon père! Pour marquer le coup j’ai voté l’inverse de lui qui était de droite – j’ai voté communiste".

Un pouvoir patriarcal encore très présent à l’époque, mais qui pourrait bien refaire surface aujourd’hui prévient l’Humanité dans son édito. Car le "pouvoir hypnotique de la domination comme le nomme Virginia Woolf est toujours agissant". Pour le journal communiste, les mouvements féministes sont donc plus que jamais indispensables aujourd’hui.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine