Accéder au contenu principal
Dans la presse

Trump au Royaume-Uni : "Une visite très peu diplomate"

À la une de la presse ce vendredi 13 juillet, la visite très controversée de Donald Trump au Royaume-Uni, le désarroi des opposants à Bachar al-Assad après la reprise par l'armée syrienne de Deraa, le berceau de la contestation, et la qualification de Serena Williams pour la finale de Wimbledon, dix mois à peine après la naissance de sa fille.

PUBLICITÉ

Donald Trump suscite la colère de la presse britannique après son interview accordée au tabloid The Sun, dans laquelle il critique violemment la Première ministre britannique, Theresa May. Le Royaume-Uni ne reçoit pas Donald Trump, mais Donald "Thump", dénonce en une le Daily Mirror. "Thump", un coup de poing en pleine face qui ne passe pas. Le président "n'est pas le bienvenu", lance de son côté The Guardian.

Après Theresa May, le président américain doit rencontrer la reine Elizabeth II. Donald Trump saura-t-il se conformer à l'étiquette royale ? Attention à ne pas écraser la main de la reine, prévient The Washington Post. Ce sera à elle d'initier tout contact physique.

En Syrie, la reprise de Deraa par les troupes de Bachar al-Assad sonne la fin de la révolution pour les opposants de la première heure. The Telegraph a rencontré l'un d'eux.

On termine avec la qualification de Serena Williams en finale de Wimbledon. Dix mois à peine après avoir donné naissance à une petite fille, l'Américaine vise un 24e titre du Grand Chelem. Le site d'actualité américain Vox voit en elle un exemple pour toutes les "working moms", ces mères qui concilient vie professionelle et vie de famille.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.