Accéder au contenu principal
TENNIS

À Roland-Garros, les Françaises passent entre les gouttes

Pierre René-Worms
3 min

Carton plein pour les trois joueuses françaises engagées mardi sur les courts de Roland-Garros. Marion Bartoli, Alizé Cornet et Kristina Mladenovic se sont qualifiées pour le 2e tour au terme d’une journée perturbée par la pluie.

Publicité

, envoyé spécial à Roland-Garros

Les deux françaises têtes de série Marion Bartoli (n°13) et Alizé Cornet (n°31) ont tenu leurs rangs mardi 28 mai sur les courts de la Porte d’Auteuil, imitée par la jeune Kristina Mladenovic qui a remporté à 20 ans son premier succès dans le tableau final de Roland-Garros. Les trois joueuses rejoignent au 2e tour leurs trios compatriotes : Caroline Garcia, Virginie Razzano et Mathilde Johansson.

Marion Bartoli - Olga Govortsova 7-6, 4-6, 7-5

Marion Bartoli pouvait sourire lors de sa conférence de presse d’après-match. La numéro 1 française a réussi à se sortir d’un match plus que délicat face à la Bulgare Olga Govortsova. C’est finalement en 3h12 et en sauvant deux balles de match que la Française s’est imposée au terme d’un match interrompu par la pluie.

"Cela a été une journée très longue, très difficile, a indiqué la Française. Je finis à 18 heures alors que j'étais programmée à 11 heures. L'interruption par la pluie m'a plutôt désavantagée parce que j'avais vraiment pris l'ascendant sur elle, notamment au niveau physique. Alors, m'en sortir aujourd'hui dans ces conditions, je trouve que c'est pas mal."

Marion Bartoli continue donc son parcours à Paris malgré 45 fautes directes. Il fallu en outre cinq balles de match pour que la joueuse de 29 ans conclut cette rencontre marathon. Au prochain tour, elle retrouvera la Colombienne Mariana Duque-Marino.

Alizé Cornet - Maria Joao Koehler 7-5, 6-2

Cela a été un peu moins difficile pour la numéro 2 française. Alizé Cornet a disposé de la Portugaise Maria Joao Koehler en 2 sets (7-5, 6-2). "J’étais très nerveuse avant et pendant le match. Elle m’a donné du fil à retordre car je lui ai laissé de l’espace pour jouer. J’ai réussi à renverser la tendance sans trop savoir comment. Finalement, en ne jouant pas très bien, je passe donc je suis contente", a déclaré la jeune femme à l’issue de la rencontre.

Alizé Cornet au service
Pierre René-Worms

La Niçoise arrive à Paris en pleine confiance avec un titre en poche, glané à Strasbourg samedi dernier. À 23 ans, Alizé Cornet se sent bien et elle le dit. "Physiquement, je n’ai aucun problème. Je suis sur une pente ascendante et je ne veux pas lâcher le morceau." Son prochain match promet d’être plus compliqué avec comme adversaire l’Espagnole Sonia Soler-Espinosa. "Une très bonne joueuse sur terre battue", prévient la championne de Roland-Garros Juniors en 2007.

Kristina Mladenovic - Lauren Davis 6-0, 7-5

Après quatre éliminations au premier tour de Roland-Garros, Kristina Mladenovic a enfin passé le cap. À tout juste 20 ans, la championne du simple junior en 2009 a disposé de l’Américaine Lauren Davis en 2 sets (6-0, 7-5).

"On s’entraîne dur pour vivre ce genre d’émotion, a-t-elle déclaré à l’issue du match. "C’était un bon match de tennis. Davis s’est accrochée du premier au dernier point. Je m’attendais à une bagarre et se fut un beau combat."

La Nordiste voulait vraiment assumer à Paris son nouveau statut de joueuse du Top 50. Elle est actuellement 46e joueuse mondiale. "On m’a collé une étiquette d’espoir depuis mes 15 ans et j’ai répondu à l’appel. Maintenant, je suis installée dans le Top 50. Je voulais donc vraiment passer ce 1er tour, c’était très important pour moi", a-t-elle confié en conférence de presse. Avec ce succès, "Kiki" s'offre un deuxième tour prestigieux face à la finaliste 2010 du tournoi, l’Australienne Samantha Stosur.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.