TENNIS

Roland-Garros : Gasquet, le maudit

Pierre René-Worms
4 mn

Richard Gasquet n'y arrivera pas ! Le Biterrois a été battu en 8e de finale de Roland-Garros par Stanislas Wawrinka alors qu'il menait pourtant 2 sets à 0. Score final : 7-6, 6-4, 4-6, 5-7, 6-8. En quart de finale, le Suisse retrouvera Rafael Nadal.

Publicité

, à Roland-Garros

Seize fois, Richard Gasquet a atteint les 8e de finale en Grand Chelem. Une seule fois, il a gagné. C’était contre Jo-Wilfried Tsonga, à Wimbledon, en 2007. Pour le reste, le n°9 mondial n’a connu que des défaites à ce stade de la compétition. Il y en a désormais trois à Roland-Garros - en 2011, 2012 et 2013.

"C’est une énorme tristesse. J’ai eu maintes occasions. Cela n’a pas souri", a déclaré Gasquet, dépité, en conférence de presse. "J’ai fait ce que j’ai pu. Je ne peux pas faire plus. C’était un match énorme. J’ai tout donné. C’est très difficile de perdre devant le public, mais vraiment je ne peux pas faire plus. Je suis allez au bout de moi-même."

Richard Gasquet aura tout donné
Pierre René-Worms

Cette nouvelle élimination de Gasquet en 8e de finale d’un Grand Chelem s’est donc produite ce lundi sur le court Suzanne Lenglen face au Suisse Stanislas Wawrinka. Les deux hommes ne s’étaient affrontés qu’une seule fois par le passé, à Bercy, il y a sept ans. Gasquet s’était alors imposé. Et, au vue de son début de match, on pensait vraiment que le scénario serait similaire cette fois. Le Français était bien dans la rencontre, percutant. Il menait les échanges et continuait sur sa dynamique du début du tournoi. Jusque là, le Français n’avait perdu aucun set depuis le début des Internationaux de France. À 2 sets à 0 pour le Biterrois (7-6, 6-4), on pensait donc légitimement que l’affaire était pliée...

Mal nous en a pris, car Stanislas Wawrinka n’est pas le 10e joueur mondial par hasard. Le Vaudois réalise une saison 2013 incroyable, comme en atteste sa finale disputée à Madrid. Et, malgré une gêne à la cuisse et l’intervention du kiné, le Suisse n’a jamais lâché. Bien au contraire même : il a puisé au fond de lui-même la force d’accrocher le 3e set, conclu en 39 minutes 4-6. "Il était plus frais que moi. C’est vraiment un très grand joueur. Il a fait des coups incroyables", a salué Gasquet à l’issue de la rencontre.

Wawrinka impressionne

Le match était alors relancé. La rencontre a alors acquis un niveau époustouflant dans les deux dernières manches, Gasquet et Wawrinka se rendant coup pour coup. Le Suisse et son splendide revers à une main conclura finalement le 4e set sur le score de 7-5 en 1h05 ! On sentait alors le Français abattu, fatigué.

"J’étais très fatigué au 5e set. Je sais qu’au bout de 3h30 de jeu, je commence à fatiguer. Là, j’étais à mon maximum", a avoué le Français.

Mais le Biterrois s’est accroché, encore et encore, jusqu’à parvenir à obtenir deux précieuses balles de break en fin de 5e set. Mais, imperturbable, Wawrinka les a effacées. Et c’est sur un énième coup gagnant, son 98e de la partie, que le natif de Lausanne s’est finalement imposé au bout de 4h16 de combat acharné : 6-7, 4-6, 6-4, 7-5, 8-6.

C’est la première fois de sa carrière que Wawrinka se hisse en quart de finale de Roland-Garros. Il affrontera mercredi le tenant du titre, Rafael Nadal. Un autre combat en perspective…

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine