Accéder au contenu principal

Rugby : Exeter décroche une première étoile européenne face au Racing 92

Le trois-quart centre français Virimi Vakatawa face aux défenseurs d'Exeter, le 17 octobre 2020
Le trois-quart centre français Virimi Vakatawa face aux défenseurs d'Exeter, le 17 octobre 2020 © AFP / Glyn Kirk
Texte par : Olivier Bras
3 mn

Le club anglais d’Exeter a remporté samedi la finale de la Coupe d’Europe 2019-2020, repoussée de cinq moins en raison de l’épidémie de Covid. Ils ont gagné une rencontre spectaculaire (31-27) au cours de laquelle 8 essais ont été inscrits.

Publicité

La première tentative aura été la bonne pour l’équipe des Chiefs d’Exeter qui ont décroché, samedi 17 octobre, face au club français du Racing 92 leur première Coupe d’Europe. Ils n’avaient jamais accédé à la finale de cette compétition et ils ont ainsi confirmé la brillante progression de cette équipe sacrée championne d’Angleterre à l’issue de la saison 2018/2019.

Les joueurs anglais, qui disputaient cette rencontre non loin de chez eux, à Bristol, ont pris très rapidement le contrôle de cette rencontre. Ils ont utilisé leur arme principale, la puissance et l’efficacité de leurs avants, pour marquer deux essais en force à la 8e et la 16e minute, transformés par leur demi d’ouverture Joe Simmonds, et mener ainsi 14 à 0.

Le Racing 92 s’est appuyé sur le talent de ses trois-quarts pour revenir dans la rencontre, les ailiers Simon Zebo et Juan Imohff signant deux essais en dix minutes. Le club francilien ne comptait pas laisser sa chance et le montrait de la meilleure des manières. Mais alors qu’il espérait s’installer enfin dans ce match, il a cédé une fois de plus à la puissance des avants adverses, avec un essai du pilier Harry Williams inscrit juste avant la mi-temps.

Trois finales perdues pour le Racing 92

Avec neuf points de retard à la reprise (12-21), le Racing devait réussir à marquer rapidement pour revenir au score. Dès la 42e minute, Simon Zebo parvient à inscrire son deuxième essai de la rencontre et à ramener les Franciliens à 17-21. Malheureusement pour lui et ses coéquipiers, les Anglais répondaient immédiatement en interceptant une passe de l’ouvreur du Racing 92, Finn Russell, et marquer un troisième essai.

Contraint de courir après le score depuis le début du match, le Racing 92 n’a jamais baissé les bras, à l’image du talonneur Camille Chat qui a marqué un essai en force à la 50e minute. Une pénalité inscrite par Maxime Machenaud quelques minutes plus tard permet enfin aux joueurs du Racing de recoller au score, avec seulement un point de retard (27-28) et encore un quart d’heure de jeu à disputer.

Leurs efforts n’ont cependant pas été récompensés en fin de rencontre, la défense anglaise tenant bon, avec un score final de 31 à 27. La troisième tentative n’aura donc pas été la bonne pour le Racing 92 qui perd une nouvelle finale européenne après le revers de 2018 face au Leinster et celui de 2016 contre les Saracens. 

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.