Accéder au contenu principal

Foot européen : le Barça et le Real chutent, Lille nouveau leader

L'attaquant du FC Barcelone Lionel Messi lors de la rencontre contre Getafe, le 17 octobre 2020.
L'attaquant du FC Barcelone Lionel Messi lors de la rencontre contre Getafe, le 17 octobre 2020. © Gabriel Bouys, AFP

Le Real Madrid, leader du championnat d'Espagne, et le Barça ont perdu pour la première fois cette saison (1-0) samedi contre Cadix et Getafe. En France, les Lillois ont pris la tête du classement devant le PSG. 

Publicité
  • Liga : un premier revers pour le Real et le Barça

Le Real Madrid, leader du championnat d'Espagne, a perdu son premier match de la saison, samedi 17 octobre, à domicile contre Cadix (1-0). Zinédine Zidane a bien essayé de tout changer à la mi-temps, avec quatre changements d'un coup, mais rien n'y a fait : le Real a été impuissant face aux Andalous lors de cette 6e journée du championnat, le 5e match seulement pour le Real (1er, 10 pts, un match de moins). Le FC Barcelone n'a pas profité de cette défaite. Les Catalans ont eux même perdu à Getafe (1-0) et signé eux aussi leur première défaite de la saison. L'attaquant français du Barça Antoine Griezmann a encore été décevant, manquant notamment un face-à-face en or à la demi-heure de jeu, qui aurait pu changer le cours du match. Lionel Messi a lui aussi loupé une énorme occasion, dans le temps additionnel, en frappant à côté après une remise de Gerard Piqué. 

Le grand gagnant du week-end est l'Atlético Madrid, vainqueur chez le Celta Vigo 2-0, grâce notamment à un but de sa recrue phare Luis Suarez, son 150e en 195 matches de Liga. L'équipe de Diego Simeone est désormais à deux points du Real avec un match en moins. La Real Sociedad et Villarreal, vainqueurs respectivement du Betis Séville (3-0) et de Valence (2-1), ont de leur côté pris dimanche la tête du championnat d'Espagne. Avec onze points au compteur, les deux nouveaux leaders devancent d'une longueur le Real Madrid, Getafe, Cadix et Grenade. Le Real, Getafe et Grenade comptent cependant un match en moins. 

  • Premier League : Aston Villa sur sa lancée, Tottenham s'effondre

Aston Villa a conservé son bilan parfait en allant gagner tardivement à Leicester (1-0), dimanche 18 octobre, pour la 5e journée de Premier League.  Avec 12 points en quatre matches, ils comptent un match en moins, contre Manchester City, les Villans reviennent à une longueur d'Everton, tenu en échec par Liverpool (2-2), alors que Leicester rétrograde au 4e rang derrière les Reds. De son côté, Tottenham a raté une belle occasion de prendre provisoirement place sur le podium en dilapidant un avantage de trois buts face à West Ham (3-3). Avec 8 points, les Spurs doivent se contenter de la 6e place et voient leurs adversaires du soir revenir à une longueur (8e). Le duo Harry Kane et Son Heung-min avait pourtant encore fait son numéro lors du premier acte, le Coréen ouvrant le score sur une ouverture de l'Anglais dès la première minute (1-0). L'avant-centre de l'équipe d'Angleterre avait ensuite ajouté un doublé qui avait donné à Tottenham une avance très confortable alors que le premier quart d'heure venait juste de s'achever (2-0, 8e et 3-0, 16e). Mais les Londoniens ont fini par s'effondrer entre la 82e et 94e minute, laissant leur entraîneur José Mourinho comme sonné après le match.

  • Bundesliga : le Bayern assure

Le Bayern Munich a poursuivi sur sa lancée en championnat d'Allemagne. Les récents champions d'Europe ont battu le promu Arminia Bielefeld (4-1) grâce aux doublés de Müller et Lewandowski. Ce succès des Bavarois leur permet de remonter à la deuxième place du classement, à un point de Leipzig. Dans le même temps, Mönchengladbach et Wolfsburg se sont quittés sur le score de 1-1. L'Eintracht Francfort a pour sa part laissé passer l'occasion de rester en tête de la Bundesliga avec Leipzig, en concédant un nul 1-1 à Cologne dimanche. Schalke a marqué son premier point dimanche après quatre journées, en arrachant un nul à domicile contre l'Union Berlin (1-1), sans pour autant enrayer une descente aux enfers entamée la saison dernière.

  • Serie A : la Juve patine

À peine guéri du Covid-19, l'affamé Zlatan Ibrahimovic a offert samedi le derby milanais à l'AC Milan (2-1), désormais seul leader de la Serie A après la défaite de l'Atalanta Bergame face à une impressionnante équipe de Naples (4-1). La Juventus, à trois jours de ses débuts en Ligue des champions face au Dynamo Kiev, a abandonné samedi deux points chez le promu Crotone (1-1), lanterne rouge avant ce match. Sans Cristiano Ronaldo, en quarantaine après avoir été testé positif au coronavirus en début de semaine, la Juventus s'est compliquée la tâche. Elle a en effet joué pendant une demi-heure à dix après l'exclusion de Federico Chiesa, la recrue de dernière minute du mercato, pour son tout premier match avec les Bianconeri. La Vieille Dame pointe à la quatrième place du championnat. Sassuolo affiche en revanche une forme insolante, après avoir pris seul la deuxième place du championnat dimanche en renversant une situation compromise à Bologne (4-3). En soirée, l'AS Rome a conclu le festival de buts en dominant le Benevento de "Pippo" Inzaghi (5-2), grâce à un doublé de son capitaine Dzeko et des buts de Pedro, Veretout et Pérez.

  • Ligue 1 : Lille en leader, Lyon enfin victorieux

Lille a écrasé (4-0) son grand rival Lens, qui a terminé la rencontre à neuf, et s'est emparé de la tête de la Ligue 1, dimanche en clôture de la 7e journée. Les Lillois, toujours invaincus avec cinq succès et deux nuls sont dans le fauteuil de leader avec 17 points, deux de plus que le PSG et Rennes. Les Parisiens, pourtant très diminués à cinq jours de la réception de Manchester United en Ligue des champions, s'étaient imposés à Nîmes 4 à 0 vendredi soir. Face à des Nîmois (13es) réduits à dix après seulement 13 minutes de jeu à la suite de l'exclusion de Landre pour une faute sur Rafinha, dont c'était la première apparition sous le maillot parisien, l'équipe de Thomas Tuchel l'a emporté grâce à un doublé de Mbappé (32e, 83e), en grande forme, et deux autres buts de Florenzi (78e) et Sarabia (88e). Lyon s'est aussi offert une bouffée d'oxygène. Après cinq matches sans gagner (4 nuls, 1 défaite), l'équipe de Rudi Garcia a enfin renoué avec le succès dimanche à Strasbourg (2-3). Dans une rencontre endiablée, l'OL a mené 3-0 grâce à Tino Kadewere (12e) puis un doublé de Karl Toko Ekambi (25e, 42e), et trois passes décisives de Memphis Depay. Mais Strasbourg a réduit la marque avec Habib Diallo (43e) et Jean-Eudes Aholou (55e) avant de pousser les Lyonnais dans leurs retranchements. Quoi qu'il en soit, les Gones remontent au 9e rang (10 pts). 

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.