Rallye Dakar : 14e victoire pour Stéphane Peterhansel, Kevin Benavides sacré à moto

Le pilote français Stéphane Peterhansel (Mini), porté en triomphe après sa victoire dans le Rallye Dakar, le 15 janvier 2021 à Jeddah.
Le pilote français Stéphane Peterhansel (Mini), porté en triomphe après sa victoire dans le Rallye Dakar, le 15 janvier 2021 à Jeddah. © Franck Fife, AFP
5 mn

Stéphane Peterhansel (Mini) a une nouvelle fois remporté vendredi le prestigieux rallye-raid du Dakar, organisé cette année en Arabie saoudite. L'Argentin Kevin Benavides (Honda) s'est lui imposé chez les motards, une première pour un Sud-Américain.

Publicité

Ses multiples victoires lui ont valu le surnom de "Monsieur Dakar". À 55 ans, Stéphane Peterhansel (Mini) a remporté vendredi 15 janvier son 14e rallye Dakar, son premier en Arabie saoudite, 30 ans après sa toute première victoire dans la compétition reine des rallyes-raids.

Peterhansel, qui compte désormais huit victoires en auto et six en motos, a devancé le pilote qatari Nasser Al-Attiyah (Toyota) d'un quart d'heure, et l'Espagnol Carlos Sainz, son équipier chez Mini.

Afrique, Amérique du Sud et Arabie Saoudite : Peterhansel a désormais triomphé sur tous les continents où le Dakar s'est posé.

À l'époque de sa première victoire, en 1991, Peterhansel avait 25 ans, roulait en moto sous les couleurs de Yamaha et ne se doutait pas encore que son destin serait lié pour toujours à une compétition née treize ans plus tôt, dans la tête d'un certain Thierry Sabine : le Dakar.

Vainqueur en 1991, il le fut de nouveau en 1992, 1993, 1995, 1997 et 1998. Six titres en deux roues, le record reste inégalé sur "la course la plus difficile au monde". Avant d'en remporter huit de plus en auto, d'où son surnom "Monsieur Dakar".

"J'ai rêvé du Dakar"

Chez les motards, c'est l'Argentin Kevin Benavides (Honda) qui a remporté la prestigieuse course.

"Vous savez, c'est un moment incroyable pour moi, j'ai rêvé du Dakar. Je me suis tellement battu pour ça, tellement entraîné, j'ai tellement sacrifié, que ce que je vis là, en ce moment, c'est juste... waouh !", raconte, ému, le pilote quelques mètres après avoir franchi le dernier checkpoint de cette 43e édition du Dakar.

Il porte toujours un pansement sur son nez cassé, souvenir de cette fameuse 5e étape entre Riyad et Al Qaisumah. Une étape qu'il gagne alors qu'une mauvaise réception au bas d'une dune lui a fait violemment percuter la tête sur les équipements de navigation de la moto.

C'est ainsi qu'il a pris la tête du général, au nez et à la barbe de ses concurrents, à commencer par ses coéquipiers chez Honda : l'Américain tenant du titre Ricky Brabec, avec qui il s'est battu jusqu'au dernier kilomètre vendredi, et le Chilien José Ignacio Cornejo Florimo, contraint à l'abandon après une chute lors de la 9e étape.

Un doublé pour Honda

Benavídes est un pilote argentin consacré en enduro, qui a fait irruption sur le Dakar en 2016 avec une belle 4e place à la clé. Absent pour cause de blessure en 2017, il n'avait jusqu'alors remporté que trois étapes en quatre participations. Il en a ajouté deux de plus et la victoire finale en 2021.

Sur le Dakar 2020, Benavídes avait montré un rythme de course de haut niveau, mais le moteur de sa Honda avait finalement rendu l'âme à 44 km de l'arrivée de la 6e étape. Resté au milieu des dunes, l'Argentin avait perdu quatre heures pour en sortir.

Cette année, pour ce "Dakar du niveau des plus durs" de l'aveu même de Stéphane Peterhansel, Benavides s'était préparé, fort de ses expériences passées.

"C'est sûr que j'ai fait des erreurs de navigation, c'est impossible de faire un Dakar parfait je crois, mais ce qui est important, c'est de rester concentré et calme et de penser jour après jour", a confié l'Argentin.

Avec Brabec, Benavides a permis au constructeur japonais Honda d'obtenir son premier doublé depuis 1987 sur le Dakar. Cette année-là, Cyril Neveu avait été sacré devant Edi Orioli.

Cette édition 2021 a été marquée par le décès du motard français Pierre Cherpin, cinq jours après avoir lourdement chuté.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine