Rallye Dakar : le pilote de moto français Pierre Cherpin est mort

Le pilote de moto Pierre Cherpin lors du départ symbolique du Rallye Dakar 2015 à Buenos Aires, le 3 janvier 2015.
Le pilote de moto Pierre Cherpin lors du départ symbolique du Rallye Dakar 2015 à Buenos Aires, le 3 janvier 2015. © Maxi Failla, AFP (archives)
2 mn

Pierre Cherpin, un pilote français amateur qui souffrait d'un traumatisme crânien après une chute il y a cinq jours lors de la septième étape du Dakar 2021, est décédé lors de son transfert en France, a annoncé vendredi l'organisateur du rallye-raid.

Publicité

Le Rallye Dakar de nouveau endeuillé. Le motard français Pierre Cherpin est décédé lors de son transfert en France après une chute dimanche lors de la septième étape de l'épreuve, a annoncé vendredi 15 janvier l'organisateur.

"C'est au cours de son transfert par avion sanitaire entre Jeddah et la France que" ce chef d'entreprise de 52 ans "est décédé des suites de blessures consécutives à une chute survenue au cours de la 7e étape Ha'il - Sakaka, le 10 janvier", selon le communiqué. 

Il s'agit du premier décès de l'édition 2021 de l'épreuve. L'an passé, le Portugais Paulo Gonçalves avait trouvé la mort lors de la 7e étape, entre Riyad et Wadi Ad-Dawasir en Arabie saoudite.

Pour Pierre Cherpin, il s'agissait de sa quatrième participation (2009, 2012, 2015 et 2021). Après sa chute, "les secours dépêchés sur place par hélicoptère l'avaient rejoint alors qu'il était inconscient. Transporté à l'hôpital de Sakaka, son bilan médical faisait état d'un traumatisme crânien grave avec perte de connaissance", selon le communiqué.

"Opéré en urgence en neurochirurgie, il avait depuis été maintenu en coma artificiel, son état étant demeuré stable tous ces jours derniers. Il avait été transporté par avion sanitaire de Sakaka à l'hôpital de Jeddah, puis vers la France, où il devait rejoindre l'hôpital de Lille", précise l'organisateur.

Dans des propos rapportés dans le communiqué, Pierre Cherpin se revendiquait "amateur". "Je n'y vais pas pour gagner, mais pour découvrir des paysages que je n'aurais jamais eu l'occasion de voir. Tout est grisant, rouler avec une moto de course, vivre sa passion, apprendre à se connaître", avait-il confié.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine