Mondiaux de biathlon : Émilien Jacquelin offre une première médaille d'or à la France

Le Français Emilien Jacquelin, vainqueur de la poursuite aux Championnats du monde de biathlon, le 14 février 2021 à Pokljuka (Slovénie).
Le Français Emilien Jacquelin, vainqueur de la poursuite aux Championnats du monde de biathlon, le 14 février 2021 à Pokljuka (Slovénie). © Joe Klamar, AFP
4 mn

Le Français Émilien Jacquelin a conservé son titre mondial de la poursuite, dimanche aux Championnats du monde de biathlon à Pokljuka. Un peu plus tard, chez les femmes, Anaïs Chevalier-Bouchet, a obtenu la médaille de bronze.

Publicité

Digne de Martin Fourcade. Le Français Émilien Jacquelin a conservé son titre mondial de la poursuite, dimanche 14 février aux  Championnats du monde de biathlon à Pokljuka, offrant ainsi sa première médaille d'or à la délégation française. Plus tard dans l'après-midi, chez les femmes, Anaïs Chevalier-Bouchet a elle conquis le bronze. Ce sont respectivement les quatrième et cinquième médaille de la France à ces Mondiaux.

Jacquelin, qui a devancé le Suédois Sebastian Samuelsson et le Norvégien Johannes Thingnes Bø avec un magnifique 20/20 derrière la carabine, s'offre une deuxième médaille en Slovénie après le bronze glané lors du sprint vendredi et le sixième de sa carrière aux Mondiaux.

Il s'agit du quatrième podium pour la France et le premier titre depuis le début de la compétition pour les Bleus après l'argent de Simon Desthieux (sprint hommes) et d'Anaïs Chevalier-Bouchet (sprint dames) et le bronze de Jacquelin sur le sprint. 

Parti avec 13 secondes de retard, Jacquelin (25 ans) a basculé en tête après le premier tir couché en compagnie de Johannes Thingnes Bø avant de se retrouver seul en première position à la suite de son deuxième passage sur le pas de tir, en profitant d'une erreur du leader de la Coupe du monde. Il a ensuite creusé l'écart grâce à des tirs debout supersoniques.

Dans les pas de Fourcade

Déjà en forme sur le relais mixte du 10 février – si ce n'est une malencontreuse chute dans la dernière ligne droite, Jacquelin a ainsi confirmé qu'il était l'homme des grands rendez-vous et qu'il excellait dans les courses à confrontation directe, puisque ses deux succès sur le circuit ont été acquis à chaque fois en poursuite aux Mondiaux. Il devient le deuxième Français à conserver sa couronne mondiale dans cette spécialité après son idole Martin Fourcade. 

Derrière Jacquelin, les Bleus ont été encore aux avant-postes, Quentin Fillon-Maillet terminant 4e et Simon Desthieux 5e

Un retour tonitruant pour Chevalier-Bouchet

Deuxième du sprint samedi, Chevalier-Bouchet (28 ans), de retour cette saison sur le circuit après un an et demi d'absence pour cause de maternité, offre un cinquième podium au clan français depuis le début de la compétition.

Auteure de deux fautes au tir, Chevalier-Bouchet obtient la sixième médaille de sa carrière aux Championnats du monde après le bronze en sprint (2017) et en relais (2017) et l'argent en relais (2016), relais mixte (2017) et sprint (2021).

Pour Eckhoff, qui consolide sa première place au classement général de la Coupe du monde, il s'agit du neuvième titre mondial à 30 ans.

L'Autrichienne Lisa-Theresa Hauser a obtenu la médaille d'argent.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine