Après l'ultimatum de l'Éthiopie aux rebelles du Tigré, l'ONU alerte sur le sort des civils

Les Nations unies ont exhorté, lundi, l'Éthiopie à assurer la protection des civils, après que le Premier ministre Abiy Ahmed a fixé aux forces rebelles de l'État du Tigré un ultimatum de 72 heures pour capituler, avant une offensive contre la capitale locale Mekelle.