Campement de migrants démantelé: "une honte pour la République" selon Ian Brossat

Plusieurs centaines de migrants, en errance depuis l'évacuation d'un important camp d'exilés la semaine dernière, ont monté lundi un nouveau campement dans le centre de Paris, que les forces de l'ordre ont démantelé sans ménagement dans la soirée en faisant notamment usage de gaz lacrymogène. La réaction d'Ian Brossat, adjoinat à la mairie de Paris.