Violences faites aux femmes : quand des particuliers partagent leur toit avec des femmes sans-abri

En France, près de 300 000 personnes vivent dans la rue désormais; c’est deux fois plus qu’en 2012. Près de la moitié sont des femmes. Elles vivent souvent cachées pour échapper aux dangers du froid, de l’inconfort, du manque d’hygiène, aux vols et surtout aux attaques physiques et sexuelles. La plupart des centres d’hébergement d’urgence est réservée aux hommes ou mixtes, donc dangereux pour les femmes. L’association Solinum a créé en 2020 une plateforme “Merci pour l’invit” qui met en lien sur le web hébergeurs citoyens et femmes sans abri. Reportage : Alexandra Renard.