Réforme agricole en Inde : le gouvernement propose une trêve de 18 mois

La Cour suprême indienne, plus haute juridiction du pays, a suspendu pour 18 mois l'application des réformes agricoles à l'origine de la colère de dizaines de milliers d'agriculteurs qui manifestent aux portes de New Delhi depuis novembre. En vertu de ces réformes, les paysans ont désormais la liberté de vendre leurs produits à un acheteur et au prix de leur choix, et non plus uniquement sur les marchés régulés par l'Etat (les "mandis") avec des prix fixés.