Manifestations anti-coup d'Etat en Birmanie : la police est passée à l'offensive, plusieurs blessés

Canons à eau, tirs de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogènes: la tension monte mardi en Birmanie, quatrième jour d'importantes manifestations contre le coup d'Etat du 1er février, les contestataires bravant les menaces de représailles des généraux.