Coup d'État en Birmanie : la mobilisation continue après une journée sanglante

Les activistes pro-démocratie sont de nouveau descendus dans la rue le 4 mars en Birmanie pour protester contre le coup d'Etat militaire du 1er février, au lendemain de la journée la plus sanglante depuis le début des manifestations, lors de laquelle 38 personnes ont été tuées selon le bilan de l'Onu.