Mali : la France et l'UE condamnent le "coup de force"

La France et l'Union européenne ont condamné mardi 25 mai la prise de pouvoir au Mali du colonel Assimi Goita, vice-président de transition du pays qui a fait arrêter et démettre de leurs fonctions le président Bah Ndaw et le Premier ministre Moctar Ouane. Le chef de la diplomatie française s'est exprimé.