Avion détourné en Biélorussie : la liberté d'expression et l'opposition en danger

Moscou a mis 48 heures à réagir après le détournement du vol de Ryanair par la Biélorussie et l'arrestation, à Minsk, de l'opposant Roman Protassevitch. Le Kremlin a finalement, du bout des lèvres, soutenu Alexandre Loukachenko, alors que les deux chefs d'État doivent se rencontrer vendredi.