Emmanuel Macron au Rwanda : Paris reconnait sa "responsabilité accablante"

Emmanuel Macron a estimé jeudi 27 mai que la France avait "un rôle, une histoire et une responsabilité politique" à l'égard du Rwanda mais qu'elle n'avait pas été complice du génocide de 1994, pour lesquel il a cependant demandé le pardon des Rwandais.