Présidentielle au Pérou : "un pays très divisé" en proie à une profonde crise politique et sociale

Les Péruviens ont commencé à se rendre aux urnes, dimanche 6 juin, pour élire leur nouveau président parmi les deux vainqueurs surprise du premier tour : la candidate de droite populiste, Keiko Fujimori, ou le représentant de gauche radicale, Pedro Castillo. Tous deux sont très proches dans les sondages réalisés pour ce 2e tour. Pour Gustavo Pastor, chercheur à l’Observatoire politique de l'Amérique latine et des Caraïbes, ce scénario reflète les profondes divisions idéologiques qui marquent ce pays très durement touché par la pandémie de Covid-19.