Accéder au contenu principal

Procès du "Génocide au village" : à Kabarondo, les rescapés se souviennent

Alors que s'ouvre, mardi, à Paris, le procès de Tito Barahira et Octavien Ngenzi, ex-maires rwandais accusés d’avoir participé au génocide de 1994, les rescapés de Kabarondo affirment que ces derniers sont responsables du massacre des Tutsis.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.