Accéder au contenu principal

Attentats du 13 Novembre à Paris : pas de "gros raté", mais un "échec global des renseignements"

Près de huit mois après les attentats du 13 novembre, la commission d'enquête parlementaire a conclu qu'il n'y avait pas eu de "gros raté" dans la gestion de ces attaques, mais qu'elles constituaient un ‘échec global du renseignement'.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.