"C'est un acte scandaleux qui ne saurait être toléré", une "menace sérieuse à la sécurité du pays". Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a fermement condamné le tir de missile mené par la Corée du Nord, mercredi 3 août. Selon Tokyo, un missile nord-coréen s'est abattu à 250 km de la côte nord du Japon, à l'intérieur de sa Zone économique exclusive (ZEE) de l'archipel, une première depuis 1998.

Corée du Nord : Pyongyang tire un nouveau missile, qui s'abat au large du Japon, "une action impardonnable"

"C'est un acte scandaleux qui ne saurait être toléré", une "menace sérieuse à la sécurité du pays". Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a fermement condamné le tir de missile mené par la Corée du Nord, mercredi 3 août. Selon Tokyo, un missile nord-coréen s'est abattu à 250 km de la côte nord du Japon, à l'intérieur de sa Zone économique exclusive (ZEE) de l'archipel, une première depuis 1998.