Le président turc Recep Tayyip Erdogan a lancé une attaque extrêmement virulente contre les États-Unis et les Européens, les accusant de soutenir le "terrorisme" et les putschistes qui ont failli le renverser le 15 juillet.