Au moins 70 personnes ont été tuées et une centaine blessées, lundi 8 août, dans un attentat à la bombe perpétré devant un hôpital de Quetta, capitale de la province instable du Baloutchistan, dans le sud-ouest du Pakistan. L'engin a explosé alors qu'environ 200 personnes endeuillées étaient rassemblées devant les urgences de l'hôpital civil, après l'assassinat, quelques heures plus tôt, d’un célèbre avocat de la province.

Pakistan : les Pakistanais pleurent leurs morts après l'attentat-suicide meurtrier de Quetta

Au moins 70 personnes ont été tuées et une centaine blessées, lundi 8 août, dans un attentat à la bombe perpétré devant un hôpital de Quetta, capitale de la province instable du Baloutchistan, dans le sud-ouest du Pakistan. L'engin a explosé alors qu'environ 200 personnes endeuillées étaient rassemblées devant les urgences de l'hôpital civil, après l'assassinat, quelques heures plus tôt, d’un célèbre avocat de la province.