Jean-Pierre Chevènement a réitéré cette conviction ce lundi sur France Inter. "Le but doit être l'apaisement, la non-stigmatisation. En même temps, chacun doit faire un effort. Il me semble qu'il est de mon devoir qu'une certaine discrétion est souhaitable", a répété le futur président de la Fondation pour l'Islam de France.

ISLAM de FRANCE - "Une certaine discrétion est souhaitable" : Jean-Pierre Chevènement

Jean-Pierre Chevènement a réitéré cette conviction ce lundi sur France Inter. "Le but doit être l'apaisement, la non-stigmatisation. En même temps, chacun doit faire un effort. Il me semble qu'il est de mon devoir qu'une certaine discrétion est souhaitable", a répété le futur président de la Fondation pour l'Islam de France.