Abou Mohamad al-Adnani, de son vrai nom Sobhi Taha al-Falaha, était un des personnages les plus importants de l’EI. Ce Syrien natif de 39 ans de la ville de Binich était parmi les premiers à rejoindre les rangs jihadistes en Irak il y a plus de dix ans et un des rares survivant et compagnon du Jordanien Abou Moussab al-Zarkawi, l’homme qui a implanté al-Qaeda en Irak et considéré comme le fondateur spirituel de l’Etat islamique en Irak. Sa mort aura un impact certain sur le groupe, mais il sera très vite remplacé, dans une construction jihadiste la personne ne prime par sur le groupe.

Quel impact pour la groupe État islamique après la mort d’Al Adnani ?

Abou Mohamad al-Adnani, de son vrai nom Sobhi Taha al-Falaha, était un des personnages les plus importants de l’EI. Ce Syrien natif de 39 ans de la ville de Binich était parmi les premiers à rejoindre les rangs jihadistes en Irak il y a plus de dix ans et un des rares survivant et compagnon du Jordanien Abou Moussab al-Zarkawi, l’homme qui a implanté al-Qaeda en Irak et considéré comme le fondateur spirituel de l’Etat islamique en Irak. Sa mort aura un impact certain sur le groupe, mais il sera très vite remplacé, dans une construction jihadiste la personne ne prime par sur le groupe.