Accéder au contenu principal
[13 septembre 1993]L'image est rentrée dans l'Histoire.Cette poignée de main entre les dirigeants israélien et palestinien.A leurs côtés, Shimon Peres, le chef de la diplomatie israélienne, l'artisan des accords d'Oslo.SOT Frédéric Encel, géopolitologue"Il reste des accords d'Oslo la reconnaissance mutuelle entre l'Etat d'Israël et l'Autorité palestinienne."[10 décembre 1994]Un an plus tard avec Yitzakh Rabin et Yasser Arafatil reçoit le Prix Nobel de la Paix.[1995]Mais l'assassinat de Rabin par un extrêmiste israélien marque un coup d'arrêt ...du processus de paix.Quelques mois plus tard ... Shimon Peres perd les électionsl'arrivée au pouvoir de la droite de Benyamin Netanyahou boulverse les accords d'Oslo... avant qu'ils ne soient mis à mal par la seconde Intifada, les attentats et les guerres successives.SOT Jean Paul Chagnollaud, professeur de sciences politiques, spécialiste de la question palestinienne"Ce qu'il reste aujourd'hui, c'est un profond sentiment d'amertume. Oui il y a eu les accords d'Oslo mais après? Il y a eu malheureusement une sucession d'événements, politiques notamment avec l'arrivée de la droite au pouvoir qui ont mis à mal le processus de paix."Malgré ces échecs .. Shimon Peres ne baisse pas les bras.Arrivé au poste honorifique de président en 2007, il reste l'ambassadeur de cette paix recherchée. UPSOT"Nous allons continuer notre combat pour la paix."Un combat qui a marqué unvirage dans sa carrière politique.A ses débuts au ministère de la Défense...il participe au développement de l'armée ainsi qu'à celui du programme nucléaire israélien.ll soutient aussi la colonisation en territoire palestinienavant de se rétracter qq années plus tard.Shimon Peres .. devenu homme de paix.Voilà son héritage destiné aux jeunes générations.Comme lorsqu'il publie cette vidéo sur Facebook en 2012[Images LIVE] Facebook

FR NW PKG V3HERITAGE SHIMON PERES 16H

[13 septembre 1993]L'image est rentrée dans l'Histoire.Cette poignée de main entre les dirigeants israélien et palestinien.A leurs côtés, Shimon Peres, le chef de la diplomatie israélienne, l'artisan des accords d'Oslo.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.