Accéder au contenu principal

Quand la primaire de la gauche prend l'eau à la veille du débat d'entre-deux-tours

Benoît Hamon a dénoncé mercredi "le poison" distillé par son adversaire pour la primaire socialiste élargie, Manuel Valls, qui lui reproche son "ambiguïté" sur la question de la laïcité et de la lutte contre le communautarisme. Les deux hommes se retrouvent mercredi soir pour l'unique débat télévisé avant le second tour de la primaire socialiste, qui s'annonce sans merci.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.