Accéder au contenu principal

Soro fait amende honorable devant les Ivoiriens et Gbagbo

En vue d'une réconciliation nationale, l’actuel président de l'Assemblée nationale ivoirienne et ex-chef de la rébellion, Guillaume Soro, a publiquement demandé, jeudi 20 juillet, "pardon aux Ivoiriens" ainsi qu’à son principal adversaire du passé, l'ex-président Laurent Gbagbo, écroué depuis 2011 à La Haye où il est jugé par la Cour pénale internationale (CPI).

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.