Accéder au contenu principal

Au Kenya, les victimes de 2007 peinent à faire reconnaître leurs droits

Au Kenya, les victimes des violences post-électorales de 2007 peinent à faire reconnaître leurs droits. Déplacées, blessées, agressées sexuellement, elles se sentent abandonnées par le gouvernement.

Les victimes des violences post-électorales de 2007 ne décolèrent pas au Kenya. Alors que le gouvernement affirme avoir réglé la situation en indemnisant les victimes, celles-ci dénoncent des compensations inadaptées. L'opposition en a fait un axe de son programme pour l'élection générale qui aura lieu mardi 8 août.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.