Accéder au contenu principal

La peur dans les rues de Ouagadougou, frappée pour la seconde fois en 18 mois

La capitale du Burkina Faso est sous le choc après l'attentat qui a fait 18 morts dans la nuit de dimanche à lundi, et dont le mode opératoire rappelle une attaque jihadiste commise au même endroit en 2016.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.