Accéder au contenu principal

Colère à Jerada : "Le modèle économique marocain doit être repensé"

Quelques jours après la mort de deux frères dans une mine d'anthracite clandestine, des milliers de personnes se sont rassemblées mercredi à Jerada, dans le nord-est du Maroc, pour réclamer un meilleur développement économique de la région. Khalid Baddou, président de l’association marocaine Marketing et Communication, revient sur ce mouvement de colère nourri par un grand sentiment d'abandon.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.